Un décret du 3 février 2021 fixe les modalités temporaires d'un recrutement de professeurs certifiés affectés à Mayotte.
Les principales informations sont données sur le site devenirenseignant.
Les épreuves sont définies par un arrêté du 11 février 2021.

Session 2021

Un arrêté du 9 mars 2021 a fixé le nombre de postes offerts en Mathématiques : 14 pour le concours externe et 16 pour le concours interne.

Les épreuves orales se sont déroulées du 5 au 9 juillet au lycée des Lumières à Mamoudzou et au lycée Arago à Paris.
Les résultats des deux concours sont en ligne sur le site devenirenseignant.fr.

Programme

Le programme des épreuves d'admissibilité et de la première épreuve d'admission est celui des classes des collèges et des lycées d'enseignement général et technologique.

Épreuves d'admissibilité

Les épreuves écrites du concours externe de la session 2021 se sont tenues les 26 et 27 mai.

          Première composition (cinq heures, coefficient 1)
          Seconde composition (cinq heures, coefficient 1)

La composition du concours interne de la session 2021 est la seconde composition du concours externe.

Épreuves d'admission

Les candidats bénéficieront pour ces épreuves de l'environnement proposé lors des épreuves des différents concours du CAPES de Mathématiques.

Concours externe

1° Exposé sur un thème donné suivi d'un entretien portant notamment sur les questions soulevées par l'exposé du candidat.
Durée de préparation : deux heures ; durée de l'épreuve : quarante-cinq minutes (exposé : trente minutes ; entretien : quinze minutes).
Coefficient 2.

Liste des sujets de la session 2021

2° Entretien avec le jury.
L'épreuve porte sur la motivation du candidat et son aptitude à se projeter dans le métier de professeur au sein du service public de l'éducation, en particulier à Mayotte.
L'entretien comporte une première partie d'une durée de quinze minutes débutant par une présentation, d'une durée de cinq minutes maximum, par le candidat des éléments de son parcours et des expériences qui l'ont conduit à se présenter au concours en valorisant notamment les enseignements suivis, les stages, l'engagement associatif ou les périodes de formation à l'étranger et, le cas échéant, ses travaux de recherche. Cette présentation donne lieu à un échange avec le jury.
La deuxième partie de l'épreuve, d'une durée de quinze minutes, doit permettre au jury, au travers de deux mises en situation professionnelle, l'une d'enseignement, la seconde en lien avec la vie scolaire, d'apprécier l'aptitude du candidat à :
- s'approprier les valeurs de la République, dont la laïcité, et les exigences du service public (droits et obligations du fonctionnaire dont la neutralité, lutte contre les discriminations et stéréotypes, promotion de l'égalité, notamment entre les filles et les garçons, etc.) ;
- faire connaître et faire partager ces valeurs et exigences.

Durée de l'épreuve : trente minutes. Coefficient 1.
Le candidat admissible transmet préalablement une fiche individuelle de renseignement établie sur un modèle figurant à l'annexe IV de l'arrêté du 11 février.

Concours interne

L'épreuve consiste en un entretien avec le jury visant à reconnaître les acquis de l'expérience professionnelle du candidat et à apprécier son aptitude et ses capacités à appréhender une situation professionnelle concrète. Elle prend appui sur un dossier de reconnaissance des acquis de l'expérience professionnelle (RAEP) établi par le candidat dont la composition est précisée dans l'arrêté du 11 février 2021. Ce dossier n'est pas noté.

Durée de préparation de l'épreuve : trente minutes.
Durée totale de l'épreuve : soixante minutes maximum.
L'épreuve comporte deux parties. Chaque partie compte pour moitié dans la notation de l'épreuve.
A. - Première partie.
Elle consiste en une présentation par le candidat de son dossier (dix minutes maximum) suivi d'un échange avec le jury (vingt minutes maximum). Cet échange doit permettre d'approfondir les éléments contenus dans le dossier et, le cas échéant, d'en expliciter certaines parties ou de les mettre en perspective.
B. - Seconde partie.
Elle comporte un exposé du candidat suivi d'un entretien avec le jury.
A partir de l'expérience professionnelle du candidat décrite dans son dossier de RAEP, le jury détermine un sujet pour lequel il demande au candidat d'exposer comment il a traité l'un des points du programme ou l'un des éléments de formation correspondant, respectivement, à l'enseignement dans une des classes dont il indique avoir eu la responsabilité ou à l'enseignement postsecondaire qu'il a dispensé ou à une action de formation ou d'insertion qui lui a été confiée, ou toute autre activité professionnelle s'y rapportant.
Cette question est remise au début de l'épreuve au candidat qui en prépare les éléments de réponse durant le temps de préparation.
L'entretien avec le jury qui suit l'exposé du candidat doit permettre d'approfondir les différents points développés par ce dernier. Cet entretien comprend un questionnement touchant plus particulièrement la connaissance réfléchie du contexte institutionnel et des conditions effectives d'exercice du métier en responsabilité au sein du système éducatif français et de ses particularités à Mayotte.
Le jury apprécie la clarté et la construction de l'exposé, la qualité de réflexion du candidat et son aptitude à mettre en lumière l'ensemble de ses compétences (pédagogiques, disciplinaires, didactiques, évaluatives, etc.) pour la réussite de tous les élèves.
Lorsque la section du concours comporte plusieurs champs ou domaines disciplinaires, le jury peut déterminer un sujet en relation avec un champ ou domaine disciplinaire non abordé par le candidat au sein de son dossier de RAEP. De même, pour ces sections, l'entretien avec le jury peut, le cas échéant, être étendu au champ ou au domaine disciplinaire non abordé par le sujet choisi, ainsi qu'aux relations qui s'établissent entre eux.
Durée de la seconde partie : trente minutes maximum (exposé : dix minutes maximum ; entretien avec le jury : vingt minutes maximum).